Hôtel de Police Charleroi: Extension de Charleroi Danses

Hôtel de Police & Extension de Charleroi Danses, Belgium, Wallonia-Brussels, Architecture, Image

Hôtel de Police Charleroi : Belgian Architecture

Belgian Building – design by Ateliers Jean Nouvel / MDW ARCHITECTURE

9 Mar 2012

Hôtel de Police & Extension de Charleroi Danses – Award

MIPIM Awards 2012 ‘Best Futura Project’

Design: Ateliers Jean Nouvel / MDW ARCHITECTURE

HOTEL DE POLICE & EXTENSION OF CHARLEROI/DANSES WINS FOR THE MIPIM AWARDS 2012 ‘BEST FUTURA PROJECT’

The new Police headquarters and the extention of Charleroi/Danses has just won the MIPIM Awards 2012 in the ‘Best Futura Project’ category. The winner – chosen by a jury and by public vote – has been announced tonight in Cannes during the MIPIM Award Ceremony. The City of Charleroi has commissioned the CFE group to design, build, finance and maintain this ambitious project conceived by the Ateliers Jean Nouvel and MDW ARCHITECTURE.

Police Headquarters Charleroi:
Police Headquarters Charleroi
picture © Ateliers Jean Nouvel / MDW ARCHITECTURE

Beside preserving two remarkable wings of an existing cavalry building and adapting them according to low energy standards, this sustainable project includes a third vertical “wing”: a 75-meter new elliptical passive tower clad in blue bricks that accommodates very flexible police offices and facilities.

Charleroi/Danses’ extension houses dance studios and residences for artists, located in small brick buildings that help preserving a human scale. A tent on the roof houses the new foyer-belvedere. All the elements of the complex are connected by a large plaza directly accessible from the street and a public brasserie invites life to enter the plaza. The unusual ensemble creates a green landmark for the city of Charleroi.

CFE’s department Concessions-PPP has assigned construction works to the group’s regional entities; BAGECI (Namur) and CFE Brabant (Brussels) and different companies from the multitechnical division including Nizet and Druart will bring their know-how the realise the long-term engagements.

Address of the project: Boulevard Mayence, Charleroi, Belgium
Client: CFE

Hôtel de Police & Extension de Charleroi Danses image / information from Ateliers Jean Nouvel

6 Mar 2012

Hôtel de Police & Extension de Charleroi Danses

Charleroi, Belgium

Design: Ateliers Jean Nouvel / MDW ARCHITECTURE

Hôtel de Police Extension de Charleroi Danses Hôtel de Police Extension de Charleroi Danses Hôtel de Police Extension de Charleroi Danses
pictures : © Ateliers Jean Nouvel / MDW ARCHITECTURE

HÔTEL DE POLICE
EXTENSION DE CHARLEROI DANSES
CHARLEROI, BELGIQUE

An unusual mixed-use development – a new police headquarters AND a dance school, on a former police cavalry site in Charleroi.

The new tower is the Hôtel de Police. It is to be clad in blue engineering bricks.

The existing renovated brick buildings are to form the space for the Charleroi Danses.

Video of the proposal – series of images as opposed to a film:

French text only:

Un repère dans la ville

Un site déjà marqué par un bâti datant du XIXe siècle, la caserne de cavalerie occupée depuis longtemps par la gendarmerie.

Comme de nombreuses friches investies par un programme culturel, l’ancien manège est occupé par une troupe de danse contemporaine internationalement reconnue.

Un programme de regroupement de tous les services pour compléter la fusion de la police et de la gendarmerie, et de plus l’extension de Charleroi Danses.

PLAN DE SITUATION

VUE AXONOMÉTRIQUE ET ÉLÉVATION

VUE DEPUIS LA PLACE

L’hôtel de police

Notre proposition est de créer une image publique et accessible de la police, de dégager une place ouverte vers la rue, vers la ville, et un bâtiment repère sur ce site ainsi libéré.
Pour dégager le site, il faut d’abord démolir toutes les petites annexes qui furent construites au fil des ans à flanc du porche. On dégage ainsi la grande cour de « manoeuvres » en la rendant directement accessible depuis la rue : c’est la place publique.
Les deux corps de bâtiments de l’ancienne cavalerie sont de beaux édifices tout en longueur, tout en briques, abritant deux larges espaces d’écuries au rez-de-chaussée : ils méritent d’être conservés, ce seront les deux premières ailes du projet.
Derrière ces deux bâtiments, un large espace, puis un mur d’enceinte en briques : cette configuration permet de faire circuler l’ensemble des voitures, livraisons, parkings à l’arrière du site, entre le bâti et le mur, libérant totalement la place publique de ces contraintes.
Le programme est important, la surface demandée est grande. Les deux corps de bâtiment conservés couvrent à peine un tiers de la demande. Il faut créer une troisième aile pour l’ensemble : elle sera verticale.
Les trois ailes sont reliées au rez-de-chaussée, par l’intermédiaire d’un hall où s’effectuent tous les contrôles nécessaires à la sécurité du fonctionnement du programme.
Pour la tour, la proposition faite est celle d’un immeuble d’une grande flexibilité et compacité où l’on peut, très facilement, changer d’affectation les niveaux ou les relations entre les services.
Pour les bâtiments existants, c’est un lieu où l’on cherche à utiliser les qualités du bâti : peu de modifications dans les principes des espaces existants pour conserver leurs qualités spatiales : distribution généreuse, belle hauteur sous plafond…
Il s’agit avant tout de la constitution d’un repère dans la ville. La tour qui s’élève n’est pas trop haute pour ne pas être impressionnante. Pour jouer comme une réponse au beffroi de l’Hôtel de ville, elle sera limitée à environ 75 mètres. Elle est de forme elliptique, pour la rendre conviviale. La couleur du logo de la police est bleu foncé : c’est cette couleur qui va habiller la tour. Cela va permettre une appropriation rapide du bâtiment par la population. La place est pavée de briques comme l’environnement ancien, de grandes bandes de couleur bleue peintes sur le sol vont lier la tour avec la place.
Cette place est active : les piétons sont dirigés vers l’auvent qui marque l’entrée, les voitures d’urgence policières sont autorisées à circuler, les vélos aussi, c’est un lieu vivant de la ville.

Hôtel de Police Extension de Charleroi Danses Hôtel de Police Extension de Charleroi Danses Hôtel de Police Extension de Charleroi Danses
pictures : © Ateliers Jean Nouvel / MDW ARCHITECTURE

VUE DEPUIS LE BOULEVARD PIERRE MAYENCE SUR L’ENTRÉE DE CHARLEROI DANSES

Charleroi Danses

La place est bordée au Nord et à l’Est par le bâti ancien, à l’Ouest par la rue et au Sud par Charleroi Danses.

Les locaux de Charleroi Danses sont caractérisés par un esprit « village » donné par une succession de petits bâtiments en briques desservis par une voirie intérieure. Cette atmosphère est propice pour garder une échelle humaine, par exemple lors d’événements type spectacles de rues…
Cet esprit village sera conservé et continué en introduisant les nouveaux programmes sous forme de bâtiments du même type que l’existant distribués le long de la voirie intérieure : petits bâtiments de briques abritant les logements d’artistes et les studios de danse. Le lieu conservera son identité paisible et créative.
L’entrée a été faite par des architectes belges reconnus, Lhoas et Lhoas, et nous proposons de la conserver:
on conserve le mur d’enceinte et les grandes baies qui ont été percées pour accéder à la salle.
Cependant l’accès est aménagé de plein pied avec la rue pour inviter le promeneur à pénétrer à l’intérieur, attiré par un atrium en transparence sur la rue sur toute la hauteur de la baie. Une baie vitrée sur la façade opposée de l’atrium laisse deviner la continuité du site en surplomb.
Le grand mur de briques qui longe la rue est conservé : il devient la façade sur rue du grand studio de danse, accessible depuis l’atrium et depuis les loges-vestiaires.
Un nouvel accès dans la salle de spectacle est aménagé au niveau du balcon haut de la salle : ceci permet au public de découvrir l’ensemble de la salle par le haut en entrant au spectacle.
Ce nouvel accès est aussi le niveau du Foyer.
Sur la terrasse formée par la dalle haute du grand studio de danse, petite construction légère, le Foyer est posé comme une tente nomade renvoyant à la vie des artistes, à la légèreté des danseurs.
Sur la bâche qui recouvre cette tente, le logo et la typo de Charleroi Danses sont imprimés, signal contemporain.
La terrasse est ouverte sur trois côtés : la rue, le village, et la place. Jouant avec l’ambiguïté de la proximité de ces deux programmes (Police / Danse).

HÔTEL DE POLICE

INTRODUCTION

Le projet de l’Hôtel de Police est né de l’idée de créer un repère dans la ville, accompagné d’une image publique et accessible de la police.
Cette base de travail a mené à libérer une grande place publique et créer un bâtiment vertical mais pas trop haut, repère dans la ville haute en réponse au Beffroi de l’Hôtel de ville.

INSERTION URBAINE

Le site : nous gardons tous les bâtiments importants présents sur le site, soit plus des deux tiers du bâti existant. Les deux grandes ailes de la cavalerie sont conservées car elles sont un bel exemple de l’architecture en brique de la région et les écuries offrent de beaux volumes intérieurs. Les annexes qui ont été construites plus récemment le long du boulevard Pierre Mayence et de la rue Spinois sont démolies. Ainsi que les deux bâtiments indépendants au Sud du terrain qui s’avèrent très peu fonctionnels dans le cadre d’une utilisation globale du site.
L’espace ainsi dégagé permet de créer une grande place publique en accès direct depuis le boulevard Mayence. Le bâtiment qui forme le porche devient un des accès à la place, le seul qui soit de plain-pied avec le boulevard.
Le programme sera installé en trois ailes : deux ailes formées par les deux édifices des écuries, tout en longueur au Nord et à l’Est. La troisième aile est verticale. On vient construire une petite tour de 75 mètres de haut en forme de cylindre elliptique.

PLAN MASSE

PROGRAMME FONCTIONNEL

Le secteur entrée : l’entrée de l’ensemble des locaux se fait par un hall et un sas d’accréditation qui le jouxte. Toute personne pénétrant dans le bâtiment doit passer par ces espaces.
Le secteur entrée lie directement les trois corps de bâtiment par un système de circulations : une circulation pour le personnel et une circulation pour le public. Ces circulations fonctionnent comme des « tunnels de liaison ».

L’entrée est signalée sur la place grâce à un marquage au sol et un auvent au-dessus de la porte du hall.
Le poste de police de Charleroi, avec sa fonction « quartier » est logé dans l’ancien bâtiment situé au Nord. Ceci lui donne une position stratégique sur la place, vers le carrefour adjacent et longeant la rue Spinois, à proximité du quartier qu’il dessert.

Ce poste est relié au hall d’entrée par une liaison directe, sorte de tunnel sous le sol de la place, donnant accès au large et beau volume de l’écurie centrale : après avoir franchi le contrôle du hall d’entrée le public est accueilli dans ce bel espace. Les services plus intimes destinés au public sont positionnés dans cet espace sous forme de petites boites alignées et indépendantes. Ceci permet de conserver une vision d’ensemble de l’espace existant, de profiter de ses dimensions généreuses au quotidien. Les petits « boites » assurent une bonne confidentialité aux fonctions qu’elles abritent.

Cette disposition permet d’imaginer d’autres utilisations ponctuelles de ce bel espace « écurie » : une fête de fin d’année, un bal de la police… qui peuvent aussi profiter de ce beau volume à proximité immédiate de la cafétéria.

Les autres services de bureaux du poste de police sont situés dans la partie suivante du bâtiment, protégée par un sas d’accès. Ce sont des bureaux de groupe et cloisonnés, modulables et flexibles si besoin.

Hôtel de Police & Extension de Charleroi Danses images / information from Ateliers Jean Nouvel


To see all listed projects on a single map please follow this link.

Belgian Architecture

Brussels Architecture Tours

Belgian Architecture Designs – chronological list

Architectural Tours – city walks

Belgian Architecture

Belgian Architects

Charleroi Building

Charleroi Museum of Photography
l’Escaut Architecture
Charleroi Museum Building
photo : Gilbert Fastenaekens

Charleroi Museum of Photography Building

Belgian Building by Ateliers Jean Nouvel

Charleroi, Belgium
Bruxelles Gare du Midi
Midi Station Brussels
image © Ateliers Jean Nouvel
Bruxelles Gare du Midi

Belgian Building by MDW ARCHITECTURE

Rue Le Lorrain Housing
Rue Le Lorrain Housing Brussels
photograph © Julien Lanoo
Belgian Housing

Belgian Architecture

Rue de la Loi, Brussels
Christian de Portzamparc
Rue de la Loi Brussels
image from architect

Rue de la Loi Brussels

The Cube by Electrolux, Brussels
PARK Associati
The Cube by Electrolux Brussels
photograph : Andrea Martiradonna

The Cube Brussels

Antwerp Law Courts
Richard Rogers Partnership
Antwerp Law Courts
photo : R. Hoekstra / Kerremans

Antwerp Law Courts

Antwerp Port Authority headquarters
Zaha Hadid Architects
Antwerp Port House
picture from architects

Antwerp Port House

Charleroi Museum Building

Hergé museum, Louvain-la-Neuve

Comments / photos for the Hôtel de Police & Extension de Charleroi Danses page welcome

Hôtel de Police Charleroi – page

Website: Belgium